[Anime] Texhnolyze

Eto... vive les CLAMP, c'est tout.

[Anime] Texhnolyze

Messagepar osiris » 31/07/06, 10:44

Dès les premières images, Texhnolyze fait penser à un nouvel OVNI du monde du manga. Cet anime est signé Yasuyuki Ueda et Yoshitoshi Abe à qui l'on doit Lain, ou les Ailes grises.
Ichise est un vrai chien sauvage. Il vit de combats illégaux dans une ville souterraine appelée Lux, manifestement la seule encore habitée, entourée d'amas de constructions en ruines., dans laquelle deux clans de yakusa se font la guerre .Taciturne, solitaire et impulsif, il n'est habité que d'une rage de tuer et d'un souvenir fuyant de sa mère. Confronté à des yakuzas, il se fait couper une jambe et un bras en toute impuissance. Alors que toute forme d'avenir semble plus ou moins compromise pour notre brave Ichise, voila qu'il est sauvé par une chirurgienne spécialisée dans la texhnolyze, une méthode de greffe de membres mécaniques, qui pourrait bien être, selon les dires, l'avenir de l'humanité. Pendant ce temps, un homme mystérieux fait son apparition dans les environs de Lux. Il prétend être venu de la surface. Très vite, il se met à fréquenter les gens influents de la ville et commence à remuer les tensions alors que la paix entre les gangs semblait jusque là plutôt bien enracinée. Quelles sont les intentions de ce monsieur moustachu qui ne semble prendre aucun parti dans le trouble qu'il a pourtant volontairement causé ? Qui sont les gens de la surface ? Est-ce la fin de Lux qui se profile peu à peu à l'horizon ? La fin de l'humanité entière ? Et qui est cette jeune fille portant un masque, et qui peut voir l'avenir.

Texhnolyze est une série toute aussi inclassable que ne l'était la dernière création des deux compères Ueda et Abe (Ailes Grises). Difficile de parler de science-fiction, alors que l'histoire se déroule dans une ville presque en ruines et où, au final, la seule marque d'évolution scientifique est la texhnolyze. D'autant plus que sous-jacent à l'histoire est le thème de la prédestination, extrêmement bien rendu, donnant à l'histoire une dimension humaine avant tout.
D'une part, ce thème est introduit par un personnage très énigmatique, celui d'une petite fille au masque de chat. Elle possède un don pour lire l'avenir, et ses prédictions tout au long des événements seront source de bien des mystères. C'est à Ichise, notamment, que la fillette fera ses prédictions, liant le personnage, qui dans les premiers épisodes semble être destiné à errer sans futur, à sa destinée.

Ainsi, la première partie de Texhnolyze peut sembler très étrange, car tournant autour d'un personnage guidé par la violence et le sang, et un récit entremêlé introduisant une histoire qui ne devient claire qu'une fois qu'Ichise rentre dedans comme un personnage à part entière, avec une idée propre de ce qu'il doit faire, et non juste des sursauts débordants de haine.
Si le destin d'Ichise est intimement lié à celui de la ville de Lux - il prendra effectivement une part très importante dans la lutte gigantesque ayant pour issue la destruction ou la préservation de la ville -, il ne faut pas pour autant s'arrêter sur cet élément pour dire qu'il s'agit du héros de la série. De par son évolution assez classique, Ichise est en quelque sorte une référence constante pour le spectateur - il est l'un des rares personnages à apparaître (en vie) tout au long des 22 épisodes. Cependant, bien d'autres personnages tout aussi importants feront leur apparition.

Texhnolyze est du début à la fin une série extrêmement glauque, esthétiquement plutôt dépouillé, aux couleurs relativement ternes (nous sommes dans un monde souterrain, après tout), à un tout autre extrême que le très dense et chaleureux Ailes Grises. La bande-son signée entre autres Hajime Mizoguchi (Jin Roh) colle à la perfection avec l'ambiance, alternant morceaux très expérimentaux, électroniques (dont le superbe générique) ou classiques, avec une sensibilité qui n'est pas sans rappeler les travaux d'un Kenji Kawai (Avalon, Ghost In The Shell). Quand au générique de fin il est interprété par Gakt.

Texhnolyze est un nouveau chef d'oeuvre pour le duo Ueda/Abe, après Serial Experiments Lain, NieA__7 et Ailes Grises. Celui-ci est peut-être le moins accessible de tous, le moins clair aussi, mais c'est surtout une expérience quasi uniquement visuelle très intense, et un coup d'éclat sur le plan de la narration.

Image Image





*** Message
osiris
Sensei
 
Message(s) : 2840
Inscrit(e) le : 12/08/04, 13:52

Messagepar fabnol » 18/04/08, 09:38

J'adore Abe Yohitoshi mais j'ai honte d'avouer que j'ai pas dépassé le premier épisode de Technolyze! Les expériences bizarre ne me font pas peur d'ordinaire mais là, je sais pas j'ai pas réussi à accroché! Le début m'a fait penser à Blame! Y a aucun dialogue, l'univers est anxyogène et on ne sait pas du tout ce qui se passe!

Un jour, quand j'aurais le courage peut être , je me remettrais à cette série!
fabnol
 
Message(s) : 38
Inscrit(e) le : 26/03/08, 02:05


Retour vers Animes, mangas & jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

cron